Des couleurs dans ma vie

Lors de mon bilan de compétences, dès les premiers tests, quelque chose de bien enfoui m’a explosé au visage. Je me doutais que je ne sortirais pas indemne de cette démarche, et cela ne m’a pas étonnée. Mais beaucoup perturbée. Ce quelque chose, c’est mon rapport à l’art et à la créativité.

Quels sont vos loisirs ?

Je devais répondre à cette simple question. Aidée d’un QCM et de quelques cases « Autres » à compléter. Il y avait le dessin/peinture, le jardinage, le sport… Rien de plus classique. J’ai coché sans problème écriture (quelle surprise !) couture, ajouté le yoga mais… Rien à faire mon coeur se pinçait devant les arts plastiques, mais je n’arrivais pas à cocher la case.

La question de la légitimité

Moi qui ai tenu des crayons dès mon plus jeune âge et qui n’ai pas passé une journée sans dessiner jusqu’à plus de 20 ans… Je ne me sentais pas légitime à cocher cette case. Et j’en était malade. Tout comme quand je découvre que quelqu’un autour de moi a une activité créative, tout comme quand je rencontre un artiste professionnel, j’ai ce sentiment d’infériorité qui me guette… Pourquoi ?

Parce que j’ai claqué la porte de l’école supérieure des Beaux-Arts de Dijon 5 mois avant de passer mon diplôme national d’arts plastiques. Je ne m’étendrai pas sur les raisons. Mais derrière j’ai traversé le désert créatif, l’angoisse de la page blanche et l’auto-jugement exacerbé. Celui qui coupe toute spontanéité dans la pratique… Et donc la créativité. Je commence seulement à en sortir, 15 putain d’années après…

Alors non, dire que cela faisait partie de mes loisirs est impossible : je n’ai aujourd’hui aucune régularité dans ma pratique, pas de lieu pour m’y mettre, peu de temps. Et non, c’est pas un hobby, c’est bien plus que cela, c’est inscrit en moi, cela fait partie intégrante de ma personne. Du coup, cocher cette case, ou ne pas la cocher : même combat : cela s’appelle remuer le couteau dans la plaie.

J’ai discuté avec l’assistante qui me faisait passer des tests de mes difficultés, de mon parcours, du fait que cette histoire n’est pas réglée en moi. Et elle a tranché. Cochez-le, vous le dites vous-même, ça fait partie de vous. Une simple, maigre et précieuse reconnaissance. //petit bonhomme qui fait Namasté//

Les rendez-vous ont passé, les tests et les échanges se sont enchaînés et on n’en a plus reparlé. Sous le tapis, ou même sous la pile de tapis je vous dis… Et puis quasiment au dernier j’en ai parlé. Je ne peux plus l’ignorer. Il faut que je renoue, professionnellement et/ou personnellement, avec l’Art. Il fait partie de moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions sur “Des couleurs dans ma vie

  1. Ah l’Art..!! J’aime l’Art, les Artisans, ce que l’homme peut créer de sa main, la musique classique et surtout la peinture. Pourtant j’ai arrêter de dessiner, de faire de la couture ( à force de devoir faire des couture à 2 mm du bord, pas plus, pas moins, lors de mes études, ça m’a gavé, et impacté sur ma confiance ne moi) et d’aller au musée. Je considère pas cela comme un loisirs, mais cela fait partit de moi, de ma vie, de ma personnalité. Je ne me suis jamais posé de question sur la légitimé de ma place, ou autre parce que j’ai tout arrêter. Je le vis autrement, différemment. Par contre, parce qu’il faut mettre cela dans des « cases », alors oui, il faut la cocher cette case. Et, Oh que oui, il faut que vous renouez à cette partie de vous qui vous anime, vous transperce, vous berce, vous appelle, mais à votre rythme, en suivant votre style, vos envies, vos goûts, sans jugement, sans critique interne, sans chercher à vous justifiez (à vous, aux autres). Vivre cela avec délicatesse, douceur, comme le passage d’une plume sur une main. Au plaisir. Marie.

    Aimé par 1 personne

    • Ah oui je vois à travers votre commentaire que vous aussi les études artistiques vous ont vaccinnée… Avec le recul, j’ai envie de vous dire de ne pas lâcher, de reprendre pour vous, comme vous me dites de le faire… C’est tellement dommage de laisser un enseignement quelconque prendre le pas sur la passion !

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s